Typologie et usages des médias sociaux

Accueil/Médias sociaux/Typologie et usages des médias sociaux

Typologie et usages des médias sociaux

L’écosystème des médias sociaux est polymorphe. Les forums, les blogs, les wikis, les réseaux sociaux de contacts, les plateformes de microblogage, les services de partage de contenu ou encore les jeux sociaux sont autant de plateformes correspondantes à des types de contenus et des usages différents.

Les forums et les outils de discussion instantanés

Les forums sont des espaces de discussion publiques autour de thèmes variés souvent organisés en catégories et en fils de discussion. La communication y est asynchrone, ce qui les distingue des interfaces de Tchat et des outils de messagerie instantanée.
Voici quelques exemples de sites proposant des forums et leurs thématiques :
Doctissimo.fr (santé)
Commentcamarche.net (nouvelles technologies de l’information et de la communication)
Aufeminin.com (femmes)
Routard.com (voyages)
Quelques exemples d’outils de messagerie instantanée : Snapchat, Skype, Google Hangout

Les blogs

Issu de la contraction du terme « Web log », en français « Journal sur Internet », le terme « Blog » désigne un site internet dont l’éditeur exprime son point de vue sur un thème et permet à ses visiteurs de réagir. L’auteur y publie des articles, également appelés billets et exprime ses idées.
Les blogs sont construits à partir d’outils de CMS (Content Management System) permettant à l’éditeur du site de créer et d’organiser facilement son contenu grâce à une interface d’administration.
Wordpress est de loin le CMS le plus répandu dans la blogosphère. En effet, selon une étude réalisée par Technorati/Pingdom (2013) , WordPress est utilisé par 52% des 100 premiers blogs mondiaux. Par ailleurs, selon le palmarès d’Ebuzzing , ce sont 15 des 20 premiers blogs français qui sont gérés grâce à cet outil de gestion de contenu.

Les wikis

Un wiki est un site web dont le contenu peut être rédigé et publié par ses visiteurs. Cet outil, utilisant l’intelligence collective, peut être également déployé dans les entreprises dans un but de gestion de la connaissance.
Le wiki le plus utilisé au monde est l’encyclopédie en ligne universelle Wikipedia.

Les sites de réseaux sociaux numériques (réseaux sociaux de contacts)

Les réseaux sociaux, appelés aussi réseaux sociaux numériques, ou réseaux sociaux de contacts regroupent des identités sociales, individus ou organisations, qui ont accepté réciproquement la mise en contact. On y retrouve les réseaux sociaux généralistes et les réseaux professionnels.
Les réseaux généralistes
Créé en 2004, Facebook est la plateforme communautaire mondiale la plus utilisée à ce jour. Selon les statistiques officielles publiées en juin 2013, Facebook compte dans le monde 1,28 milliard d’utilisateurs actifs (source Facebook avril 2014) dont 26 millions de visiteurs uniques en France (source Facebook novembre 2013).
Créé en 2011 par Google et aujourd’hui à la seconde marche du podium, Google+ regroupe quant à lui 300 millions d’utilisateurs actifs dans le monde (source Google octobre 2013) avec 5,3 millions de visiteurs uniques en France selon Médiamétrie (juin 2013).

Les réseaux professionnels

Lancé en 2003, le réseau de contacts professionnels LinkedIn est leader dans le monde avec 150 millions d’utilisateurs dans le monde dont 6 millions en France (Quantcast février 2014) .
Créé par deux français en 2004 sous le nom de Viaduc et rebaptisé Viadeo en 2006, ce site est aujourd’hui le second réseau professionnel mondial et revendique 55 millions de membres  (Viadeo août 2013) dont 8 millions de membres en France et 4,4 mllions de visiteurs uniques en France (Médiamétrie mars 2014).

Les plateformes de microblogage

Ces plateformes permettent de diffuser des textes courts, associés éventuellement à des images voir à des vidéos. Le plus connu des outils proposant ce type de service en ligne est Twitter, lequel limite les messages à 140 caractères.
Crée en 2006, Twitter atteint 255 millions d’utilisateurs actifs dans le monde (Twitter avril 2014) dont 4,5 millions de visiteurs uniques en France (Médiamétrie juin 2013).

Les services de partage de contenu

Les services de partage de contenu permettent de consulter, stocker, diffuser, partager et commenter des contenus multimédias. Voici une courte liste non exhaustive qui tente de les classer en fonction de la nature même du contenu.

Principaux types de contenus :

Principaux types de contenus Services
Vidéos Youtube, Dailymotion, Vimeo
Musiques Deezer, Spotify
Photos et illustrations Pinterest, Picasa, Flickr, Instagram, Tumblr*
Documents, présentations Slideshare
Liens (Bookmarking) Delicious, Pearltrees

*Tumblr peut être également considéré comme une plateforme de microblogage

Fig 2 : Classement des principaux services de partage de contenus selon les types de contenus

Les jeux sociaux et les mondes virtuels

La plupart des jeux en ligne et des univers virtuels intègrent aujourd’hui une forte dimension sociale et peuvent être ainsi considérés à ce titre comme faisant partie de la grande famille des médias sociaux.
Le plus souvent multi-joueurs et collaboratifs, ces plateformes s’apparentent de plus en plus à des réseaux sociaux de contacts à vocation ludique. On peut citer par exemple le jeu de rôle World of Warcraft.

Les services de géolocalisation sociale

Ces services sont accessibles via des applications mobiles qui permettent à l’utilisateur via un système de géolocalisation d’indiquer le lieu où il se trouve (appelé aussi « Check-in »). L’utilisateur peut y associer des commentaires et des photos puis les partager avec les autres abonnés de la plateforme.
Créé en 2009, Foursquare, qui est l’un des principaux services de géolocalisation sociale, a su se démarquer grâce à une approche originale en introduisant un système de récompenses, sous forme de « badges », pour ses membres les plus actifs. Foursquare propose en parallèle aux annonceurs la possibilité de lancer des campagnes promotionnelles.

Les agrégateurs et les plates-formes de curation

Les agrégateurs

Les agrégateurs permettent de rassembler des flux d’informations de diverses sources web et médias sociaux et de les afficher grâce à un module de site web ou un logiciel. Friendfeed, entreprise rachetée par Facebook en 2009, en est un exemple.
Il est à noter qu’il existe également des agrégateurs dits « agrégateurs de réseaux sociaux ». Ceux-ci sont des outils permettant de gérer de façon centralisée sa présence sur un ensemble de réseaux sociaux. Parmi les plus connus, on peut citer Hootsuite et TweetDeck.

Les plateformes de curation

Très proches des outils de partage de liens internet, les plateformes de curation ont l’ambition de trier les informations les plus pertinentes en fonction de critères prédéfinis et de les diffuser sur un espace web individuel. Les contenus publiés sont déterminés en tenant compte de thèmes, de mots clés, et de sources sélectionnées par l’utilisateur. La publication peut se faire de façon automatique grâce à des outils tel que paper.li ou de façon manuelle en utilisant par exemple la plateforme d’origine française scoop.it.

Le prisme de la conversation de Brian Solis

Depuis 2008, Brian Solis propose une représentation graphique intitulée « The conversation prism » (Prisme de la conversation), actualisée chaque année, permettant d’obtenir une vision globale et synthétique de l’écosystème des médias sociaux. Elle se compose de quatre cercles dont le centre commun « YOU » correspond à la marque ainsi qu’au rôle qu’elle joue ou souhaite jouer sur les médias sociaux.
Le premier cercle permet de définir les principaux engagements de la marque vis-à-vis des médias sociaux. Parmi eux y figure par exemple la notion de « valeur » qui incite l’annonceur à se poser la question suivante : quelle valeur ma marque peut-elle apporter sur les médias sociaux ?
Le second cercle interroge ensuite sur l’impact des différents services et fonctions de l’entreprise et leurs niveaux d’implication respectifs : ressources humaines, ventes, marketing, développement produit, etc.
Le troisième cercle confirme l’intérêt de considérer le cercle vertueux : Ecouter, Apprendre, Adapter.
Enfin en périphérie, le quatrième cercle classe les médias sociaux en fonction de leur typologie.

Prisme Brian Solis des Médias Sociaux

Fig 3 : Le Prisme de la Conversation 2013 selon Brian Solis : https://conversationprism.com/

Le classement des médias sociaux selon les usages primaires

Frédéric Cavazza offre également chaque année depuis 2008, une représentation graphique simplifiée des principaux médias sociaux qui les répartit cette année dans quatre grandes familles correspondant aux quatre usages primaires : la publication, le partage, la discussion et le réseautage.

Panorama des Médias Sociaux 2014

Fig 4 : Le panorama des médias sociaux 2014 de Frédéric Cavazza : www.mediassociaux.fr/

Vous souhaitez en savoir plus sur les médias sociaux et comment les intégrer à votre stratégie de communication , inscrivez-vous à nos prochaines sessions de formation sur Angers, La Roche sur Yon, Nantes, Niort, Paris ou Rennes.

By | 2016-12-20T19:16:10+00:00 26/05/2014|Médias sociaux|0 Commentaires

About the Author:

Directeur associé et fondateur de BlueMarketing, Judicaël GILLET est investi depuis 15 ans au sein de PME et de grands groupes internationaux, dans la définition et le déploiement opérationnel de leurs stratégies marketing. Titulaire d’un MBA E-Business, il est aussi auteur d’une thèse sur le retour sur investissement des médias sociaux et co-auteur de l’ouvrage « Le Marketing temps réel » – Editions Distriforce.