La fin des 140 caractères sur Twitter ?

/La fin des 140 caractères sur Twitter ?

La fin des 140 caractères sur Twitter ?

La « Big affaire » du moment. Twitter envisagerait de faire sauter sa limite des 140 caractères, c’est-à-dire en quelque sorte supprimer sa marque de fabrique.

J’ai écris le post ci-dessous à la demande de Floriane Salgues journaliste du site emarketing.fr qui m’a proposé de réagir à cette annonce et ainsi de contribuer à son article publié ce jour sur emarketing.fr.

Pourquoi Twitter opterait pour cette stratégie ?

2 pistes pour expliquer ce choix :

  • augmenter son nombre d’utilisateurs face au ralentissement régulier de la croissance du nombre d’utilisateurs actifs, condition pour contribuer à atteindre son seuil de rentabilité.
  • augmenter le temps moyen passé sur sa plate-forme, en rendant les membres plus bavards.

Twitter pense que ces deux éléments permettront d’augmenter mécaniquement les ressources publicitaires.

Cela devrait lui permettre de capter davantage d’annonceurs, jusque là réticents par les limites imposées. Egalement le contenu étant plus long, les messages plus riches, les annonceurs auront plus de possibilités en terme de ciblage. Ceci semble s’inscrire dans la lignée de l’annonce de Twitter, faite début décembre, de pouvoir afficher de la publicité aux internautes qui consultent la plate-forme sans être connectés.

Quelles conséquences sur les marques ?

Les risques :

  • La possible diminution de l’engagement comme cela a été le cas lorsque Twitter a décidé d’ajouter plus de contenu ou de plus grandes images.
  • Une visibilité moindre compte tenu de la diminution du nombre de tweets lus, ces derniers étant plus longs à lire et le nombre de tweets vus à l’écran diminuant.
  • La perte d’audience des twittos puristes déçus de cette décision.

Opportunités :

  • Une nouvelle audience d’individus qui se sentaient jusque là bridés face à cette limite des 140 caractères
  • Disposer d’un cadre plus souple pour véhiculer leurs messages, publicitaires ou non, de façon plus étayé
  • Du contenu plus riche indexable par les moteurs de recherche

Alors et vous ? Pour ou contre la fin des 140 caractères ? Exprimez-vous en votant ci-dessous.

About the Author:

Directeur associé et fondateur de BlueMarketing, Judicaël GILLET est investi depuis 15 ans au sein de PME et de grands groupes internationaux, dans la définition et le déploiement opérationnel de leurs stratégies marketing. Titulaire d’un MBA E-Business, il est aussi auteur d’une thèse sur le retour sur investissement des médias sociaux et co-auteur de l’ouvrage « Le Marketing temps réel » – Editions Distriforce.